A votre service depuis - Contactez moi !



Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
UN METIER D'ART POUR MOI - FACTEUR DE PIANO
Le facteur d'instrument fabrique des instruments de musique, les restaure, les accorde et les vend. Artisan d'art, il fait coexister artisanat et techniques de pointe : .celles du bois, du métal et de...

 Le métier
L’accordeur de piano réalise les opérations de maintenance et de réparation liées à l’usure de l’instrument. Il assure l’accord et le réglage de la mécanique en magasin ou en clientèle. Véritable interface entre le client, son instrument et la structure commerciale, il exerce aussi un rôle de conseil pour des opérations d’achat ou d’entretien.

L'Institut  Technologique Européen des Métiers de la Musique au Mans

1972 : premières actions de formation dans le secteur du piano au Mans. Les premières sections de facture de piano, organisées par l'Association des Facteurs et Accordeurs de Pianos, se rassemblent dans les locaux de la Chambre de Métiers du Mans. 

1977 : ouverture du Centre National de Promotion des Métiers de la Musique (CNPMM). 

1987 : création de l'École Nationale des Métiers de la Musique (ENAMM). 

10 février 1988 : le Parlement européen appelle de ses vœux la création d'un "centre européen de la facture instrumentale qui forme des facteurs, des accordeurs et des réparateurs d'instruments, procède à l'archivage de la documentation à ce sujet et explore les voies de l'innovation en fonction de l'évolution moderne de la musique et de la technologie". (extrait de la délibération du 10 février 1988) 

1992 : création de l'Institut technologique européen des métiers de la musique (inauguration des locaux en 1994). 

Quelques chiffres :
4 000 m 2 de locaux • auditorium de 130 places équipé en régie son et vidéo • 9 ateliers spécialisés en salles de travail, studios d’accord ou ateliers : facture d’instruments à vent, facture de guitares et travail du bois, facture et accord de pianos (piano droit et piano à queue), facture d’accordéons, claviers électroniques et informatique musicale, techniques du son, multimédia... • studios de pratique instrumentale individuelle • centre de documentation • atelier de recherche appliquée.


La formation
La formation d’accordeur de piano est un travail de fond sur neuf mois, à temps plein qui permet de développer l’acuité auditive, gestuelle et visuelle au service du piano. Acquérir une meilleure coordination des sens permet la maîtrise des grands principes du métier : accord et aspects acoustiques, mécanique, diagnostic, maintenance et réparations liées au vieillissement de l’instrument.
L’acquisition de connaissances sur l’environnement de la profession occupe une place importante dans la formation. Cette culture professionnelle, véritable complément du travail en atelier, permet au futur professionnel de disposer des bases nécessaires pour intégrer le monde de l’entreprise.
S’il le souhaite, le titulaire du CAP Accordeur de Piano peut poursuivre sa formation en BMA pour approfondir ses connaissances et travailler sur piano à queue. Ce cycle de deux ans n’est possible qu’en alternance.
Mon avis:
Dans la formation le plus long à maîtriser c'est la manipulation de la clef d'accord et non l'oreille .
Cela demande donc beaucoup de pratique .